Jean-François Kaiser Galerie
Menu

Exposition « Rigor Mortis et autres danses macabres » au musée Tomi Ungerer avec L. Impeduglia et A. Bernhart

Antoine Bernhart

L’exposition « Rigor Mortis et autres danses macabres » a lieu au musée Tomi Ungerer jusqu’au 16 octobre 2016.

« Danses macabres », thème inspiré à Tomi Ungerer par Hans Holbein, a donné naissance en 1983 à un livre entièrement consacré à ce sujet, Rigor Mortis.

 

Ces dessins cyniques à l’encre de Chine sont influencés par des danses macabres, mais aussi par la guerre, sa vision de la société, par Goya, Otto Dix ou même Disney. Son style est épuré, brut, sur un fond rouge encore plus percutant. Les squelettes, la mort, les cadavres sont omniprésents, dans un but de satyre sociale.

Les artistes locaux à l’oeuvre

Des artistes locaux sont également présents dans cette exposition et proposent leur propre version picturale. Une oeuvre commune est obtenue de ce projet entre Pascal Poirot et Daniel Depoutot, des squelettes sont traités de façon très organique par Hervé Bonhert et Laurent Impeduglia, et une scène érotique et macabre d’Antoine Bernhart apparaît aux yeux du public.

 

Cette exposition Rigor Mortis au musée Tomi Ungerer fait écho à l’exposition du Palais Rohan “Dernière danse. L’imaginaire macabre dans les arts graphiques”, qui donne à voir des squelettes et autres danses sur le thème de grands maîtres comme Holbein, Dürer, ou Joseph Sattler.

 


Partager
Tweet
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok