Jean-François Kaiser Galerie
Menu

Thibault Honoré / Teiten : Une installation en hommage à Maurice et Katia Krafft

27/03/2017
Thibault Honoré
jardin-sciences.unistra.fr/fileadmin/upload/Jardin_des_sciences/conferences/livret-conf-fev-mars2017_v3_.pdf

Thibault Honoré assurera une conférences le lundi 27 mars 2017 à 15h dans le cadre des conférences du Jardin des Sciences / Salle Pasteur du Palais Universitaire de Strasbourg et présentera son installation Teiten.

Cette installation sera exposé en mai 2017 au musée de sismologie de Strasbourg.

Le 3 juin 1991, les volcanologues Maurice et Katia Krafft décèdent au Japon, sur l’île de Kyushu, emportés par une coulée pyroclastique soudaine, alors qu’ils surveillaient le complexe volcanique du Mont Unzen. Un film, tourné sur une route en contrebas du volcan par un journaliste japonais, témoigne du drame ainsi que de la violence de l’éruption. Miraculeusement préservée de la nuée ardente, cette archive suit la totalité de l’avalanche de gaz et de roches qui emporte le couple de volcanologue. On y voit en outre une scientifique criant de terreur en traversant le cadre de la caméra, suivie de près par un camion de pompier, toutes sirènes hurlantes.

Cette vidéo, en béta Cam est disponible sur le site de l’INA et en libre visionnage sur internet. Après un travail vidéographique, l’archive filmique a été ralentie huit fois jusqu’à durer 9 min 01s. L’image, elle-même a été retravaillée de telle sorte à révéler certaines zones floues. Le son a quant à lui été filtré puis ralenti huit fois. Le bruit strident de la sirène, les hurlements de la scientifique ainsi que le vrombissement de la coulée pyroclastique ont été accentués et mis en échos.

A partir de ce nouveau film ont été tirées 72 diapositives. Ces diapositives sont projetées en continu sur un écran au moyen d’un système automatisé, à raison d’une diapositive toutes les 7s. Synchroniquement, une enceinte diffuse la nouvelle bande sonore ralentie de la vidéo. Un écran reçoit la projection des diapositives. Il est installé au centre d’une sculpture en forme de couronne de 6m de périmètre, taillée dans du bois de pin laqué noir et remplie d’un mélange homogène de perlite et de vermiculite.

La forme de la sculpture en bois reprend le tracé côtier de la péninsule de Shimabara où est situé le complexe volcanique du fameux Mont Unzen où décédèrent les Krafft. La perlite et la vermiculite sont deux produits minéraux naturels extraits des substrats de roche volcanique et qui servent communément d’isolant thermique ainsi que d’isolant phonique.

 


Partager
Tweet
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok